Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EVOLUTION DE NOTRE CIVILISATION

societe

Copier n'est pas voler

21 Janvier 2012, 02:30am

Publié par fredalton

Très bon documentaire, que je trouve personnellement très touchant lorsque je vois comment les humains peuvent être créatifs et porteurs de bonheur...

 

À l’heure du numérique, avec la facilité de duplication, se dessine une autre façon d’appréhender la culture.
Ce documentaire, réalisé par l’association COAGUL (Côte-d’Or – Association Générale des Utilisateurs de Logiciels libres), présente deux expériences de création libre, financées par les Internautes : l’expérience de Nina Paley, dessinatrice et animatrice, et celle de la fondation Blender. Il s’applique à démontrer, à travers le témoignage de Lawrence Lessig (professeur de droit), que les faits de partager, diffuser et modifier auront toujours plus de bénéfices que ceux de voter des lois, prononcer des peines de prison ou couper l’accès à Internet.
Le financement de la culture s’appuie majoritairement sur le droit d’auteur et sur l’incongrue “propriété intellectuelle”. Il serait plus intéressant de chercher de nouveaux modèles de financement.

 

Voir les commentaires

Les mercenaires de Khadafi... simples rumeurs avec des conséquences graves...

13 Janvier 2012, 03:51am

Publié par fredalton

Ne croyez pas de but en blanc ce que vous disent les medias officiels... nous sommes manipulés...

 

 

 


 

Trouvé sur le blog leveil2012

Voir les commentaires

L’AFP en flagrant délit de manipulation sur Chavez et Ahmadinejad

12 Janvier 2012, 16:14pm

Publié par fredalton

 

... ou comment faire passer ces 2 dirigeants pour des belliqueux alors qu'ils pronent la paix entre les peuples et dénoncent les manipulations de nos merdias... que les moutons suivent tranquillement pour justifier des invasions impérialistes !

 

Fredalton

 


 

L'AFP, dont les reportages sont repris par les médias de masse procède à une manipulation grossière lors de la rencontre entre Chavez et Ahmadinejad, en les faisant passer pour des "va-t'en-guerre".

 

Une véritable honte pour l'agence française et la France où la liberté de la presse est tous les jours mise en avant. Un scandale, alors que les relations Occident-Iran sont plus que tendues.

 

 

A voir :

 

MAJ (14h) : l’AFP a supprimé sa vidéo de YouTube et Dailymotion

 

MAJ (15h) : l’AFP remet en ligne la vidéo, titrée dorénavant "Chavez ironise en disant qu’il va attaquer les USA".

 

Source agoravox

 

Pour une analyse plus pertinente je vous invite à jeter un coup d'oeil sur cette page : Blog Au bord de la route

Voir les commentaires

L'homme de demain - Une nouvelle éthique

11 Janvier 2012, 01:05am

Publié par fredalton

 


 

Voir les commentaires

Les Dieux sont tombés sur la tête...

10 Janvier 2012, 01:10am

Publié par fredalton

... ou comment une simple bouteille de Coca-Cola peut pertuber une communauté paisible...

 

 


 

Voir les commentaires

Rendons tout gratuit et libre - La Charte du Monde Libre

8 Janvier 2012, 17:52pm

Publié par fredalton

Pour ce début d’année, le Mouvement Zeitgeist Francophone voudrait apporter tout son soutien à la Charte du Monde Libre.
A ce jour, 11 813 personnes ont déjà signé cette charte à travers le monde.
 

 

 


 

 

Cette charte propose dix principes fondamentaux sur lesquels fonder une toute nouvelle société mondiale reposant sur l’équité, le bon sens et la survie. S’ils sont respectés, ces principes réaliseront dans une juste mesure l’égalité entre les hommes, réduiront la souffrance et l’injustice, créeront une société collaborative encourageant le progrès et la technologie, tout en garantissant un monde sain, diversifié et durable pour l’ensemble des espèces.
Voici le détail de ces dix principes fondamentaux :

 

1. La principale préoccupation de l’humanité est le bien commun de l’ensemble des espèces vivantes et de la biosphère

Les êtres humains, les animaux et les plantes font partie intégrante de la nature et de cette biodiversité. Nous ne sommes ni en dehors ni au-dessus d’elle. Toutes les espèces de notre planète sont liées les unes aux autres, et dépendent directement et indirectement les unes des autres pour leur survie.
L’impact physique de l’humanité sur le monde est désormais si grand que nous devons faire preuve de sagesse et de responsabilité.Toute décision doit  désormais tenir compte, non seulement de nos besoins, mais aussi de  ceux de toutes les espèces.

2. La vie est précieuse sous toutes ses formes, et doit pouvoir librement s’épanouir au sein d’un bien commun global

La vie est un phénomène incroyable et notre planète est jusqu’à présent le seul endroit où on l’a trouvé, ce qui en fait une chose particulièrement rare et belle qui devrait être chérie et  respectée.
Cela étant, la vie est aussi nourriture, et les espèces existantes dans notre monde forment une chaîne alimentaire complexe. Pour la préserver, et donc préserver la biodiversité et  assurer notre survie, nous devons respecter le bien commun de toutes les espèces lors de nos interactions avec l’une d’elles.

3. Les ressources naturelles de la Terre appartiennent à l’ensemble de ses habitants, et doivent être librement partagées dans le respect du bien commun

Chaque être vivant sur cette planète a automatiquement droit à une part des ressources naturelles de la Terre, et peut les utiliser pour mener une existence saine et épanouissante sans obligations ou subordinations à tout autre être.

 

Du fait de sa taille et de son mode de vie complexe, l’humanité a le devoir particulier de ne pas surexploiter les ressources naturelles ou de les utiliser plus que nécessaire pour entretenir un mode de vie satisfaisant et sain, respectueux du bien commun.

4. Chaque personne est un membre égal de la communauté humaine mondiale et un citoyen libre de la Terre

Les divisions sociales, idéologiques et géographiques entre les personnes sont des barrières créées par les  hommes, sans base physique ou naturelle. Cependant, malgré les oppositions qu’elle créent, elles doivent favoriser le bien-être commun pour la survie de la société dans son ensemble.
D’une manière générale, nous avons tous des besoins et désirs similaires. Avec une coopération universelle et un accès juste et égalitaire, nous pouvons  tous exercer nos potentiels et nos talents plus efficacement pour atteindre des objectifs communs.

5. Notre communauté repose sur l’esprit de collaboration et la compréhension de la nature, pourvus par l’éducation de base

Tout enfant qui recevant une éducation utile et pertinente sur le fonctionnement de la nature, du monde et de la vie en communauté,  rendra en définitive les meilleurs services à ce monde et à cette communauté. L’éducation traditionnelle, imposée et centrée  sur la carrière professionnelle, est devenue une force considérablement destructrice.
Ultimement, l’éducation remplacera la régulation sociale qui ne constitue en fait qu’un système brut de maintien de l’ordre. L’idée est qu’un enfant comprenant pleinement pourquoi il n’est  pas acceptable d’agir d’une certaine façon est infiniment mieux paré qu’un enfant qui ne connaît que la crainte de la punition.

6. Notre communauté offre à tous ses membres les éléments nécessaires à une vie saine, épanouissante et durable, en toute liberté et sans obligations

Toute personne devrait se voir garantir les meilleures conditions de vie techniquement possibles sans recours à l’argent, aux échanges ou à l’endettement. Il n’y  plus de besoin logique de le faire. Cela s’explique par notre maîtrise des technologies et la facilité avec laquelle nous pouvons produire des biens pour  nous-mêmes.
Toutes les formes de dette et de subordination freinent non seulement le progrès, mais sont désormais complètement superflues. La souffrance humaine est presque entièrement imputable à un système d’échanges dépassé.

7. Notre communauté respecte les limites de la nature et ses ressources, en s’assurant que leur utilisation et gaspillage restent minimaux

Nos ressources sont limitées soit par leurs quantités en termes absolus soit par le temps pris pour les gérer et les remplacer. Dans tous les cas, nous devons les utiliser avec sagesse pour préserver l’environnement et gérer leur approvisionnement.
En outre, nous devons minimiser notre accumulation de biens rarement utilisés et la quantité de déchets non réutilisables que nous produisons, qui influent directement sur notre environnement. Plus nous  préservons notre monde, meilleures seront nos chances de survie dans le temps.

8. Notre communauté tire essentiellement ses solutions et avancées de l’application de la logique et des meilleures connaissances disponibles

Dans une nouvelle société dénuée d’inhibiteurs  et de contraintes financières, les plus grands défis qu’affrontera l’humanité seront techniques. Par exemple : comment fournir suffisamment de nourriture, d’eau, de logements, d’énergie, de matériaux, et assurer un niveau de vie élevé de manière durable pour chacun ?
Contrairement aux politiques traditionnelles et à la spéculation, la méthode scientifique est un système solide et éprouvé de résolution de ces problèmes techniques, s’appuyant simplement sur les  faits et la logique, avec une référence commune à travers toutes les cultures et les langues.

9. Notre communauté reconnaît son obligation d’attention et d’empathie pour les membres qui ne sont pas en mesure d’apporter leur contribution

Les personnes qui, pour une quelconque raison,  sont dépendantes ou ne peuvent pas apporter leur contribution à la  société, peuvent bénéficier de toute la diligence, les égards et les  soins possibles apportés par le reste de la communauté, sans obligation.
De  plus, en tant que futurs contributeurs à la communauté, il est  essentiel que nous transmettions autant de connaissances utiles que  possible à nos enfants, de façon à stimuler leur créativité, leur intellect et leur développement en général pour assurer le progrès futur.

10. Notre communauté reconnaît sa responsabilité de maintenir une biosphère diversifiée et durable pour les générations futures

Nous devons nous rappeler que nous ne partageons pas seulement notre planète avec d’autres personnes, animaux  et plantes, mais aussi avec les graines de ce que seront les personnes,  animaux et plantes du futur, qui vivront et grandiront ici un jour.
Ces  êtres, qui n’ont pour l’instant pas de voix ou d’influence, ont tout  comme nous droit à la vie. Il est dans l’intérêt de toutes les espèces  de laisser le monde aux générations futures comme nous l’avons trouvé,  voire meilleur, dans un état de progrès sain et durable.

 

Pour signer cette charte, il vous suffit d’aller sur cette page, de valider ces dix principes et de remplir le petit formulaire tout en bas.

Mouvement Zeitgeist

 

 

Vu sur leveil2012

Voir les commentaires

Ce qui se passe réellement en Grèce, bientôt en France ?

6 Décembre 2011, 10:28am

Publié par fredalton

Saisissant message d'un citoyen français d'origine grec...

Réveillons nous... trouvons des alternatives... car nous allons droit dans le mur... les signes sont probants... nous ne sommes pas à l'abri tranquille devant notre télévision...

 

 

Voir les commentaires

Documentaire sur les humains

1 Décembre 2011, 21:50pm

Publié par fredalton

Je ne sais pas en quelle année a été filmé ce documentaire... mais toujours d'actualité malheureusement...

 

 

 


 

 

Voir les commentaires

La Richesse des peuples pauvres

22 Novembre 2011, 20:11pm

Publié par fredalton

 


 

Voir les commentaires

Millionnaire, il se débarrasse de sa fortune et vit avec 1000 euros par mois

22 Novembre 2011, 00:44am

Publié par fredalton

Millionnaire, il se débarrasse de sa fortune et vit avec 1000 euros par mois

 


Karl Rabeder est un homme d’affaires autrichien qui a décidé l’année dernière de se débarrasser de son immense fortune. Il vit aujourd’hui avec 1 000 euros par mois.

Karl Rabeder a fait les gros titres l’année dernière au moment où il avait annoncé qu’il allait renoncer à sa fortune. Comme le rapporte le site Oddity Central, le millionnaire autrichien a vendu sa luxueuse maison et son entreprise de décoration d'intérieur très lucrative après avoir réalisé que le luxe et l’argent le privaient selon lui du vrai bonheur. Il a grandi dans une famille pauvre où le mot d’ordre était de travailler dur pour gagner toujours plus et où l’on considérait que la richesse rendait automatiquement heureux. Mais il y a quelques mois, une petite voix lui a chuchoté à l’oreille d’arrêter ce qu’il était en train de faire et de commencer enfin à vivre pour de vrai. Karl Rabeder a alors commencé à se sentir esclave d’un travail et d’une vie qui le contraignaient à acheter sans cesse de nouveaux biens dont il n’avait pas vraiment besoin, ni qu’il désirait vraiment.


Une culpabilité et une vie qu'il ne veut plus vivre


Longtemps, il n’a pas eu le courage de renoncer à une vie de richesse à laquelle lui et sa famille s’étaient accoutumés. La révélation lui est venue lors d’un voyage à Hawaï. Lui et sa femme avaient les moyens de s’attacher absolument tout ce qu’ils voulaient, mais ils se sont rendu compte qu’ils n’avaient fait aucune rencontre pendant leur séjour. Tout sonnait faux, comme l’a raconté l’ex-millionnaire : "Le personnel jouait le rôle de personnes amicales, les autres vacanciers jouaient le rôle de personnages importants et personne n’était réel".

Karl Rabeder a également raconté avoir fait l’expérience de la culpabilité lors de voyages dans des régions très pauvres d’Afrique ou d’Amérique du Sud. Il a déclaré avoir commencé à sentir qu’il y avait "une relation entre notre richesse et leur pauvreté". Le millionnaire a alors décidé de mettre tous ses biens en vente et de transférer l’argent récolté dans une société de microcrédit qu’il avait créée et qui aide les populations du tiers monde à survivre ou à réaliser leurs projets.


Il vit aujourd'hui dans une maisonnette en bois


Un an plus tard, on pouvait se demander comment Karl Rabeder s’est adapté à sa nouvelle vie. Il a récemment accordé une interview à un journal allemand, le Spiegel-Online, où il déclare que cette nouvelle vie dépasse ses espérances et lui apporte plus de bonheur que ce à quoi il s’attendait. Il a expliqué que si dans un premier temps l’argent peut rendre heureux parce qu’il apporte une vraie liberté, une fois passé le bonheur du changement, on se rend compte que tout n’est qu’illusion. Pendant près de 20 ans, Karl Rabeder a vécu une vie qui ne lui convenait pas vraiment, croyant à tort que l’argent ferait son bonheur. Il sait aujourd’hui qu’il s’agissait d’une erreur.

L'homme d'affaires autrichien vit à présent dans une maisonnette en bois dans le Tyrol et vit avec seulement 1 000 euros par mois. Coach personnel et conférencier, il dirige des séminaires sur des thèmes tels que "le bonheur ne s’apprend pas" ou "assez d’argent pour être heureux". Il a aussi écrit un livre : Celui qui n’a rien peut tout donner. Même si ses revenus sont moins importants, ses nouvelles activités lui rapportent encore beaucoup d’argent. Certains diront qu’il reste quelque chose en lui de l’ancien homme d’affaires qu’il était. Mais il n’en est rien puisque Karl Rabeder mène une existence frugale et transfère l’essentiel de ce qu’il gagne dans sa société de microcrédit.

 

 

Source : Gentside

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>