Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EV@LU@TION DE NOTRE CIVILISATION

Articles avec #economie

La vie sans travail et sans survivre, véritable évolution de l'humanité ?

16 Octobre 2015, 20:35pm

Publié par FredOn

L'évolution de l'humanité et le progrès technologique ont toujours été orienté pour nous faciliter la tâche, de remplacer nos durs labeurs pour survivre. Pouvoir vivre sans survivre, être libre, n'est ce pas le but de tout humain ?
Super article à lire dont les idées datent de 1932 !

Voir les commentaires

L'étau économique se referme sur l'occident...

23 Décembre 2014, 23:32pm

Publié par FredOn

*** Information importante ***


L'étau économique se referme sur l'occident... Plus qu'une question de temps (et il risque d'être court) pour que le système américain avec ses pétrodollars ne s'effondre entraînant l'occident à une chute brutale et certaine...
Une question se pose alors ? Que va devenir notre monde occidental ?...
Ce qui est sûr c'est que nous allons bientôt connaitre un nouveau paradigme, un changement radical de notre monde capitaliste... Beaucoup de choses importantes économiquement parlant se passent actuellement... mais ça, les médias traditionnels ne vous en parleront pas...
Profitez bien des fêtes avec votre famille, vos amis !
Et prenez garde... la tempête risque de surprendre et faire mal...

Voir les commentaires

Ce que nos dirigeants nous réservent pour notre avenir...

6 Octobre 2014, 21:51pm

Publié par Fredalton

Va bien falloir trouver un moyen pour les arrêter... Sinon c'est bien un sombre avenir qui s'annonce...

Voir les commentaires

Les aberrations de la dette publique...

6 Octobre 2014, 21:08pm

Publié par Fredalton

Article relevé ce matin sur le blog de Pierre Jovanovic et dans un commentaire des Moutons enragés

LES 2000 MILLIARDS D’EUROS DE DETTES DE LA FRANCE: CE QUE CELA REPRESENTE VRAIMENT (A LIRE ABSOLUMENT)
du 6 au 10 octobre 2014 : Notre lecteur Eric nous livre ici une très bonne explosion, pardon, explication, lisez bien: « Je viens de visionner un document montrant que la dette totale de la France correspondait à deux Stade de France remplis de palettes de billets de 100 euros. Mais je crois avoir mieux: 2000 milliards d’euros, en partant de 40.000 euros pour 1 kilo d’or, cela nous fait exactement 50.000 tonnes d’or… soit plus que l’or détenu par toutes les banques centrales du monde entier, mais surtout… c’est aussi le montant quasi exact de toutes les réserves minières de la planète (51.000 tonnes d’or selon wikipedia). En clair, on peut commencer à creuser »…

Puis Eric revint avec une autre image « qui aidera nos concitoyens à saisir l’aspect astronomique de cette dette de papier: il suffit pour cela de passer du billet de 100 euros à la pièce de 1 euro. J’ai remarqué que 4 pièces de 1 euro empilées faisaient pile 1 cm. J’en déduis qu’il faut empiler 400.000 pièces de 1 euro pour faire 1 km en hauteur. Or, 2000 milliards divisés par 400.000 nous donnent 5 millions…de km donc. Sachant que la distance de la terre à la lune est de 300.000 kilomètres, vous réalisez que toutes les pièces de 1 euro empilées nous emmènent plus de 16 fois plus loin que la lune!!!

Mais bon, ce qui est le plus instructif, c’est effectivement, à mes yeux, de réaliser que cette dette n’est pas techniquement, matériellement payable par quoi que ce soit d’existant sur la planète de manière tangible, ce qui démontre à quel point la finance a depuis longtemps dépassé le cap de la folie.

Autre exemple: sachant que la pièce de 1 centime en acier (recouverte de cuivre) pèse 2,3 grammes et qu’il en faudra 200.000 milliards pour payer la dette, nous arrivons à 460.000 millards de grammes d’acier pour produire les pièces nécessaires, soit 460 millions de tonnes, soit 46.000 tours Eiffel… » Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2014

Voir les commentaires

Les états-nations ne sont plus souverains en Europe...

3 Octobre 2014, 21:26pm

Publié par Fredalton

Où est la démocratie ?...

Nous sommes en vérité dirigés par les technocrates non élus qui décident des lois et des budgets des états...

______________________________________________________________________

La France risque d'être contrainte par la Commission européenne de revoir son projet de budget 2015, qui prévoit un net dérapage des finances publiques, indique vendredi 3 octobre une source européenne à l'AFP.

"Le projet de loi de finances va être présenté" d'ici au 15 octobre à la Commission européenne. "Il y a une forte probabilité pour qu'il soit rejeté, ce qui va accentuer les tensions entre la France et l'Allemagne", confie cette source, confirmant une information du "Figaro".

"Ce qui passait il y a peu comme la 'bombe atomique' dans la confrontation entre Paris et Bruxelles apparaît désormais plausible : dans les derniers jours de son mandat, le 31 octobre au plus tard, la Commission Barroso pourrait retourner pour correction à François Hollande son projet de loi de finances", affirmée le quotidien ce vendredi soir.

Le gouvernement français a présenté mercredi son projet de budget pour 2015, qui prévoit une très légère baisse du déficit budgétaire, à 4,3% du PIB après 4,4% cette année. Il devrait se réduire à 3,8% en 2016 puis 2,8% en 2017, revenant ainsi sous la limite fixée par Bruxelles deux ans après la date prévue.

La suite dans le lien

Voir les commentaires

Construire le monde de demain

17 Septembre 2014, 21:24pm

Publié par Fredalton

Pendant des siècles, l'homme a affirmé que la Terre était plate, que le soleil tournait autour de la Terre... Autant de vérités considérées comme absolues qui ont volé en éclats au XVIème siècle. Et si nous commettions, de nouveau, de telles erreurs d'appréciation ? L'humanité aurait-elle en ce début de XXIème siècle un nouveau rendez-vous historique avec ses certitudes ?
Yannick Roudaut est un « décloisonneur intellectuel ». Spécialiste des marchés financiers pendant 15 ans (journaliste à BFM, Bloomberg TV, Le Figaro...), en 2007, il a pris un virage intellectuel et professionnel en pleine crise des subprimes. Prenant conscience de « l'insoutenabilité » de notre monde, il décide alors de consacrer son énergie à la recherche d'un modèle économique durable. Aujourd'hui, conférencier, auteur (L'Alter Entreprise en 2008) et entrepreneur, Yannick crée des passerelles entre le monde de la finance et les ONG, l'économie, l'écologie, la philosophie et les questions sociales/sociétales. Son approche complexe et transversale lui permet de réfléchir à des modèles économiques alternatifs soutenables. Depuis six ans, Yannick sillonne la France, l'Europe et parfois le monde, pour sensibiliser les citoyens et les dirigeants d'entreprises à la nécessité d'envisager l'avenir sous le prisme Economie-Ecologie-Social. Ses réflexions ont récemment été présentées au Conseil Economique Social et Environnemental dans le cadre d'un travail sur « La Compétitivité de la France ». Chroniqueur au journal Le Monde, Yannick Roudaut, co-dirige le cabinet nantais Alternité, spécialisé dans la veille, la sensibilisation et l'accompagnement des entreprises dans la construction d'une stratégie d'entreprise qui soit durable et prospective.

Construire le monde de demain

Voir les commentaires

L'ÈRE DU PÉTROLE À VOLONTÉ

19 Avril 2014, 11:13am

Publié par Fredalton

Des scientifiques de la marine américaine ont été capables de transformer de l’eau de mer en hydrocarbures à un coût relativement raisonnable.

Il ne s’agit pas d’un canular digne du 1er avril ou d’un délire issu d’un livre de science-fiction. C’est une information vérifiée et confirmée. Après des décennies d’expériences, des scientifiques de la marine américaine ont été capables de transformer de l’eau de mer en hydrocarbures. L’US Navy vient ainsi d’annoncer l’ère du pétrole sans limite, le Graal de l’abondance et de l’indépendance énergétique, et personne ou presque ne s’en est aperçu. L’idée semble pourtant presque simple.

Les carburants fossiles sont constitués d’hydrocarbones (hydrogène et carbone). La marine américaine a été capable d’extraire de l’hydrogène et du carbone de l’eau de mer et de le recombiner pour en faire du carburant. Le processus pourrait aussi fonctionner en théorie avec de l’air, mais l’eau de mer contient 140 fois plus de dioxyde de carbone. LeU.S. Naval Research Laboratory a même déjà utilisé le carburant issu de l’eau de mer pour faire voler un modèle réduit d’avion.

Le prix de revient de ce nouveau carburant est aujourd’hui estimé entre 3 et 6 dollars par gallon (3,7 litres). Cela reste économiquement non rentable. Mais compte tenu du fait que cette technologie en est à ses débuts et qu’elle sera optimisée et perfectionnée tous les espoirs sont permis si le lobby pétrolier ne la tue pas dans l’œuf. Une partie de l’avenir énergétique de l’humanité se trouve ainsi peut-être dans l’eau de mer. D’autant plus que d'un point de vue écologique, cette technologie présente aussi certains avantages.

Car le processus consiste à retirer du dioxyde de carbone des océans. L’un des aspects majeurs du réchauffement climatique est le fait que les océans se comportent comme une éponge et absorbent une partie croissante du gaz carbonique (CO2) répandu dans l’atmosphère. Les océans deviennent ainsi de plus en plus acides ce qui menace à terme des écosystèmes fragiles comme les barrières de corail. Or retirer le carbone des océans pour en faire du carburant et le mettre dans l’atmosphère pour qu’il soit en grande partie à nouveau absorbé par les mers est un processus presque neutre et qui pourrait se renouveler. Il s’agirait ainsi de recycler le carbone déjà répandu et pas d’en ajouter en plus dans l’atmosphère et dans les océans.

Les conséquences économiques et géopolitiques du développement à une grande échelle de cette technologie seraient considérables et difficiles à imaginer. Tous les pays ayant accès à une mer pourraient produire leur propre carburant… et les dictatures de tous ordres construites un peu partout dans le monde sur la rente pétrolière et gazière connaitraient des moments difficiles.

L'ÈRE DU PÉTROLE À VOLONTÉ

Voir les commentaires

La manipulation

23 Février 2014, 07:44am

Publié par Fredalton

Ou comment nous sommes endormis par les médias et nos politiciens et comment la propagande des vainqueurs prédomine.

La fin du documentaire est très intéressante et doit être diffusée en masse pour nous faire comprendre que la création monétaire est une des plus grandes arnaques de notre temps, responsable de beaucoup de maux de notre société.

Voir les commentaires

Et si une famille vivait comme l’État …

27 Décembre 2013, 07:32am

Publié par Fredalton

Lorsqu’on a un gros, un énorme déficit budgétaire chronique et une dette abyssale, babylonesque, voire une hippopodette, il est difficile d’appréhender l’ampleur du désastre. Cependant, celui-ci devient évident lorsqu’on ramène l’exercice budgétaire du pays à l’échelle d’un ménage.

Le droit français a longtemps fait du comportement d’un bon père de famille la norme comportementale de bon usage et de saine gestion ; le bon père de famille est soucieux des biens et intérêts qui lui sont confiés comme s’ils étaient les siens propres. Pour connaître le statut de nos chers dirigeants, ramenons la politique budgétaire de la France à l’échelle d’un ménage.

L’État français disposait, dans le budget 2013, de 240 milliards d’euros de ressources pour302 milliards d’euros de charges. La dette publique, elle, se montait à 1 912 milliards d’euros. Ces chiffres, pleins de zéros difficiles à lire et dans des unités de mesure, la dizaine ou la centaine de milliards, assez difficiles à appréhender, sont des chiffres prévisionnels ; ils ont été votés par les parlementaires, en toute décontraction. Comme chaque année, il est parfaitement raisonnable d’attendre que la réalité sera encore pire. Oui.

Comparons cela à un ménage moyen. Avec ses 2 410 euros de revenu net mensuel, notre ménage moyen, s’il se comportait comme l’État français, dépenserait 3 032 euros chaque mois– avec un découvert mensuel de 622 euros. Ramené à l’année, les 28 920 euros de revenus sont loin de suffire pour dépenser 36 391 euros, et le ménage doit donc emprunter 7 471 euros – alimentant un total d’endettement de 230 396 euros. Oui, 8 fois son revenu annuel. C’est un ménage qui sait vivre, que voulez-vous : on ne vit qu’une fois, autant le faire bien surtout si c’est avec l’argent du banquier.

On comprend mieux, au regard de ces chiffres, la gestion que font les hommes politiques de leur propre patrimoine et leur incapacité à épargner – si tant est que leurs déclarations puissent être crues. Compte tenu du respect qu’ils ont pour la parole publique et les engagements qu’ils prennent, rien n’est moins sûr ; entre Jérôme Cahuzac qui, lui, a su épargner, et la pause fiscale dont tout le monde, meurtri, attend l’arrêt aussitôt que possible, l’honnêteté de nos dirigeants pose question.

Et à bien y réfléchir, la lucidité des créanciers également.

Aucun ménage ne parviendrait à faire accepter un découvert de 25% de ses revenus chaque mois, surtout compte-tenu de son profil d’endettement. Les ménages français sont, en moyenne, endettés à hauteur de 80% de leurs revenus, pas 800%, comme l’État actuellement (230 396 euros de dettes pour 28 920 de revenus). Mais il est vrai qu’aucun ménage n’a la bombe atomique, une armée d’inspecteurs du fisc secondée par une armée de policiers, de gendarmes et de soldats outillés et entraînés pour éviter toute confusion maladroite entre « contribuable » (qui paye et se tait) et « citoyen » (qui est armé et entend se défendre tout seul comme un grand).

Au passage, cette dette génère un coût important pour la famille France ; elle paye chaque mois 563 euros pour éponger les intérêts de sa dette, sans même songer à rembourser (rappelons que la famille France s’endette chaque mois, et qu’il lui est impossible, par on ne sait quelle misère, de mettre le moindre sou de côté – le prix du caviar s’envole, dirait-on).

Source et fin de l’article: contrepoints.org via wikibusterz.com et Les moutons enragés

Voir les commentaires

Le rêve américain - Théorie du complot financier

22 Décembre 2013, 07:00am

Publié par Fredalton

Voir les commentaires

1 2 > >>